Quand c’est positif, nous devons le dire aussi. Aujourd’hui, je suis entré ce matin pour la 1re fois dans l’hôpital #Dallal_Jamm de #Guédiawaye. Au vu de ce que j’ai constaté, cet hôpital mérite son nom. Dans cette grisaille hospitalière au Sénégal (grève et autres) je pense que ce joyau est une éclaircie qui mérite qu’on en parle.

Je ne sais pas si c’est nous #journalistes qui n’en parlons pas davantage ou pas, mais les populations doivent savoir que cet hôpital offre bcp plus de qualité de service qu’on ne peut l’imaginer. Absolument rien à envier à nos grands hôpitaux. Je recommande aux journalistes spécialisés en #santé d’aller faire des #reportages dans cet hôpital. Vous comprendrez mon texte.

UN PERSONNEL DE SERVICE ACCUEIL ET INFORMATIONS:

La première chose qui m’a marquée est qu’à l’entrée du centre hospitalier, le décor est pittoresque. La verdure vous fascine, les fleurs vous hypnotisent, les plantes folâtrent au gré du vent. Des banquettes occupent un très grand espace à perte de vue, au milieu de sable fin et propre. Des jardiniers s’activent à arroser, aménager, bêcher, néttoyer etc., afin de tenir l’endroit propre et attractif.

Une fois au niveau du hall, il y a un personnel du service d’accueil, exclusivement réservé aux patients et accompagnants, afin de les orienter. Des hommes et des femmes, en tenues d’une belle approche genre, tels des #hôtesses et #stewards, dont le travail est uniquement d’accueillir, viennent et vous parlent avec un large sourire, vous guident, vous orientent, vous expliquent, voire vous conduisent au servive concerné si nécessaire.

Leur calme, leur sens de la sympathie, leur manière gentille de vous parler peuvent même vous faire oublier que vous avez des soucis de santé. Rien que pour cela, cet hopital mérite une médaille. D’après ce qu’on m’a dit, il en est ainsi dans tous les départements de l’hôpital général. Personnellement, c’est la 1re fois que je vois un personnel exclusif de service d’accueil dans un hôpital au #Sénégal. Je ne l’ai vu ni à #Abass_Ndaw, ni à #Hoggy, ni à #Principal, ni à #Dantec, ni ailleurs.

UN SERVICE DE QUALITÉ:

Mieux encore, dans le service où j’ai été, j’ai constaté que ce joyau est vraiment moderne. C’est propre, c’est équipé, c’est aéré et les médecins sont apparemment rompus à la tâche. Leur attitude révèle aussi une volonté de mettre les patients dans les meilleures conditions possibles.

Autre remarque, apparemment, grâce des #solutions_informatiques, ils disposent d’un service en ligne qui leur permet de synchroniser leurs données; car dès que j’ai payé à la caisse, on m’a mis un code patient et un numéro assigné. Et dès que je suis arrivé au niveau du département concerné, le médecin avait déja les infos sous ses yeux (nom prénom âge nature de la consultation adresse etc.). Un vrai outil de e-Government qui m’a vraiment enchanté.

La seule remarque, moins bonne, peut-être, que je peux faire à la fin de ma visite, c’est que ce n’est pas du tout le rush, il n’y avait que peu de patients, comparé aux nombreuses foules matinales dans les autres hôpitaux de #Dakar, au point que certains y vont à l’aube. J’ai beaucoup d’amis médecins et/ou pharmaciens, et ils comprennent un peu ce que je veux dire.

Faites un tour dans cet hôpital quand le besoin se présente. C’est une merveille au coeur de la banlieue. Vous n’avez plus besoin de braver le problème du transport dakarois alors que la solution est à coté. Je vous le recommande vivement. Si on a des joyaux de ce genre et un service de qualité autant appréciable dans les régions ce serait un grand pas vers ce mot-là. Merci à #DALAL_JAMM.

(Adama, un citoyen satisfait du service qui lui a été pourvu).

4 Commentaires

  1. Une tres bonne nouvelle qui Tranche avec la morosite si ce n est pas un Pub deguisé ,bien sur. Le changement de mentalité dans le Service public est un imperatif pour faire le Bond en avant Qualitatif indispensable a la transformation socio-economique du Senegal .
    Wassalam

  2. Les nihilistes du genre Pape Alé Niang, Y En a Marre, Idrissa Seck, Abdoul Mbaye, Sonko, Mansour Sy et toute l’Opposition vont pourtant dire que cet hôpital n’existe pas et Macky n’a rien fait…

    • Ah bon, C’est Macky qui construit Dalal Jamm? Pose toi aussi la question de savoir combien d’hôpitaux comme Dalal Jamm auraient pu être construits avec l’argent que ce tas de graisse a volé.

  3. je vois l’hôpital de l’extérieur à vous entendre parler c’est une très bonne nouvelle ,les sénégalais méritent ce genre de structure faudrait que ce tempo soit maintenu et vulgarisé dans les autres structures hospitalières plus connues et fréquentées 24/24 ;surtout s’éloigner de la politisation de ce joyeux construit par Wade et maintenu par Macky merci pour l’info.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here