La propreté entraine la santé et la prospérité. Les pays les plus propres sont les plus prospères et où l’espérance de vie est la plus longue (83 ans au Japon, en Suisse et à Singapour).

La propreté est l’un des principaux défis à relever par tous les Sénégalais.

Le président de la République, 06 janvier 2014 : « Sur l’hygiène, nous devons encore faire des efforts. Notre pays est caractérisé par un défaut d’hygiène global. Il y a l’hygiène collective et l’hygiène individuelle. Au plan collectif, déjà, le pays n’est pas beau à voir. Nous faisons de gros efforts mais pour que l’hygiène collective soit réussie, il faut d’abord qu’au niveau individuel, chaque citoyen fasse ses propres efforts ; il faut que tout le monde mette du sien pour qu’on ait un cadre propre, à l’image de la plupart des pays africains ». 

Il a recommandé l’institution d’une « Journée mensuelle de la propreté » qui devrait coïncider avec le week-end pour garantir une participation massive des citoyens; mais aussi d’une semaine nationale dédiée à la propreté avec une journée-phare qui sera célébrée dans une des régions du pays; il a décidé de décerner des primes mensuelles aux communes les plus propres (08 août 2019).

Le Sénégal compte 14 régions, 45 départements, 43 communes d’arrondissement, 150 communes, 340 communautés rurales et 13 544 villages. Si chaque leader de chacune de ces entités en fait son affaire propre, le défi sera vite relevé et le Sénégal cité en exemple pour le plus grand bien de notre santé publique et de notre économie. Les élus ont la plus grande responsabilité en cela. Leurs mandats est pour le bien-être et le mieux-être continuels de leurs mandants. Mener les citoyens vers plus de propreté est un devoir minimal historique. Les élus qui ne travaillent pas à rendre leurs localités plus propres ne méritent pas leurs mandats.

Mamadou Sy TounkaraConseiller spécial du président de la République

8 Commentaires

  1. Tu as tout faux Tounkara, la propreté n’est justement pas une affaire d’élus, mais une affaire de citoyens et de civisme ! Allez dans tous les pays développés ou même au Maghreb ou même plus proche au Rwanda, vous verrez que c’est une affaire de conscience citoyenne pour la simple raison que les élus, qu’ils soient président de la république, ministres, maires, etc. ne sont pas partout sur le territoire. Ce sont les citoyens qui sont partout où on salit, on jette, on occupe anarchiquement la voie publique. Au Rwanda, personne ne jette d’ordures dans la rue et les gens même les enfants ramassent tout les déchets volant. Les alentours des écoles sont extraordinairement propres ! Dans la capitale Kigali, il y a des set setal dans tous les quartiers chaque week end. Et on ne différencie pas le directeur d’une entreprise du conseiller municipal ou du vendeur ambulant. C’est cela la vraie conscience citoyenne. ici au Sénégal, parmi tous les gens qui nous tympanisent chaque jour dans les médias, les animateurs, chanteurs, marabouts, outaz, politiciens, journalistes, imams, ministres, anciens ministres, qui fait du set setal dans son quartier ? Personne ! Absolument personne ! Donc Tounkara arrête la victimisation comme le fait Sonko Fusilleur, arrête de toujours penser que les citoyens ne sont pas les premiers responsables de l’insalubrité de leurs quartiers, ils le sont bel et bien…

  2. Woye Tounkara arretes. Le pays sera toujours sale avec des escrocs comme toi. Vous bouffez tout l argent du contribuable sans retenue et vous etes surpris que le pays soit sale.Sans leadership et aucune politique pour gerer nos ordures le pays est ce qu’il est.Quand le gouvernment comprendra que les ordures sont une richesse et le peuple aussi comprendra que la proprete n est pas un luxe ,le pays sera propre. Je m’ attends a des propositions de ta part pour regler le probleme mais rien.Un universitairre qui ecrit comme un eleve de Cm2 ,et qui conseille notre president on est mal barre. Diarato darra devant le peuple. Pitie pour toi . Dorr katt nga.Que Macky se reveille de son profond sommeil et trouve de vrais conseillers.

  3. Je suis dans un pays anglophone depuis un moment mais quand je lis les contributions de Tounkara j’y trouve bcp de fautes. Un professeur, charge de former les futurs cadres du pays et qui ne sait pas ecrire. Exemple « leurs mandats est ». Le pays va val

    • Tounkara n’a pas de diplômes sérieux. Il n’y a qu’au Sénégal qu’il trompe les gens et se fait pompeusement appelé professeur. Jamais il n’aurait occupé des postes sérieux en Amérique avec ses diplômes bidons.

  4. ce nullard de tounkara, il n’écrit que des évidences indignes d’un d’un trés bon élève de cm2 avec ses fautes. et comment des vendus comme lui qui bouffent l’argent du contribuable sans rien faire peuvent ils donner des leçons de civisme?

  5. Professeur TOUNKARA, veuillez revoir votre copie.
    selon la loi N° 2013-10 du 28 décembre 2013 le territoire national comprend :
    —CIRCONSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES : 14 régions, 45 départements, 117 arrondissements, 14 958 villages
    —COLLECTIVITES TERRITORIALES : 45 départements, 557 communes
    les anciennes communautés rurales sont érigées en commune. Les communes de Dakar et Thiès ont le statut de ville et sont divisées en communes d’arrondissement

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here