XALIMANEWS- Sur les bords de la mer Morte, partagée entre Israël, la Jordanie et la Cisjordanie, les touristes sont nombreux à tenter l’expérience du bain de boue… et à repartir avec leur lot de crèmes et de lotions. Un commerce lucratif, mais qui pourrait avoir de graves conséquences environnementales. Reportage de France 2.

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Encore un article sans aucune sens…
    France 2 ne trimbale que des bobards.

    Il n’y a pas plus de “risque écologique” à exploiter les boues de
    la Mer Morte que d’exploiter le sel du Lac Rose.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here