Le traditionnel récital de coran a vécu à Médina Baye. Cette année, le livre saint de l’islam a été récité avec ferveur jusqu’à 75 461 fois par une masse de fidèles. Cet évènement historique fut un momentintense de prière qui a vu la participation de la famille de Cheikh Ibrahima Niass, de différentes écoles coraniques, ainsi que des disciples venus des coins les plus reculés du pays. C’est après la grande prière hebdomadaire du vendredi que le récital du coran entamé mercredi, a été clôturé en présence du khalife de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niass, de l’imam de la grande mosquée Cheikh Ahmed Tidiane Cissé. Le khalife, par la voix de son frère, Cheikh MahiNiass, a prié pour la paix au Sénégal et dans le monde. Le récital de coran a été initié par l’apôtre de la faydha, Cheikh Ibrahima Niass dit Baye.
L’As

1 Commentaire

  1. A quoi sert de réciter des verset, du coran ou de la bible plutôt d’appliquer ce que dit Dieu ? D’autre part, pourquoi au Sénégal, quand on dit Moussa (Moïse, Ibrahima (Abraham) Daouda (David) ont dit ça… on le dit en Arabe ? Je pose cette question parceque pour au moins 60% des musulmans Sénégalais, qui écoutent les prêches de nos érudits ces anciens parlaient Arabe, or aucun d’eux ne parlait Arabes ! Quand j’ai expliqué à une dame Sénégalaise que ces anciens n’étaient pas ARABES ELLE n’en revenait pas. C’était il y a un an au Maroc .

Répondre à Maïmoune Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here