Le sieur Dione Ansoumana, défenseur patenté des bipolaires, autres fous et compagnie à lâché hier des statistiques bien terribles nous informant qu’à Ndoumbélane de nos jours, 8 sénégalais sur 10 seraient dérangés. La République du Sénégal et ses territoires courent donc un grand danger d’implosion, depuis que les esprits du mal, (ligués dans le congrès de la renaissance démocratique ou encore dans le Front de renaissance nationale), de connivence avec la BBC, ont fait rebondir les histoires de licences de Baba Aïdara et Tekhe Gaye. Kosmos Energy en ces temps avait freiné vite fait l’expert comptable Alioune Gueye qui s’était aventuré à mettre en doute les comptes du Major pétrolier. Tout le monde se souvient encore des torokhlous du frère Alioune demandant le retrait de ces allégations sur les sites distributeurs arguant qu’il s’était lourdement trompé avec forces excuses. Mais jamais les supposés micmacs autour des licences de Petro Tim n’ont cessé d’alimenter les rumeurs les plus folles dans les milieux de pipelettes de toutes les places publiques du Sénégal et de sa Diaspora.  Ainsi les informations et les contre informations se suivent depuis quelques années autour de ce feuilleton, que la force du PSE  a empêché de proliférer durant la présidentielle, au point que le coup KO de février 2019, qui a consacré une large victoire du lion dès le premier tour, a été inévitable pour les loosers. Mais depuis quelques temps le frère Aliou SALL est redevenu la une qui fait le buzz dans tous les médias de ce pays et on rivalise de prouesse dans les sorties pour l’embaumer encore plus d’hydrocarbure et de malversations supposées.  Le Sénégal a fait des pas de géant en 7 ans dans tous les domaines, et il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas le voir. Nous avons toujours été très à l’aise pour défendre ce bilan réjouissant sur tous les plateaux politiques où il nous a été donné de prendre la parole. Et nous avons claqué aisément et sans retenue. Nous rêvons d’émergence et ce régime nous a clairement donné à croire que le chemin pris est le bon. Mais au rythme ou les contradictions se font dans cette histoire de sous versés ou pas par Franck Timis à Aliou SALL, même si pour nous il n’y a pas de quoi imaginer des manques à gagner pour le peuple ou pour ce pays comme certains s’évertuent à le faire croire, il y’a quand même de quoi y perdre son latin. On comprend dans ces conditions, que quelques troublés et illuminés certainement membres des échantillons de dérangés dont parle Dione, se mettent à crier « sama 400000 » dans la rue, jetant beaucoup d’huile sur le feu des accusations pernicieuses de ces gens qui sont aujourd’hui plus que jamais dans la soif de revanche et dans la détermination à salir le Président et son frère. Quelle mesquinerie!  Mais voilà, je ne peux m’empêcher de penser que Maitre Alioune Badara Cissé a bien fait les frais de soupçons de liens avec le frère de John OBI et de soupçons de collisions malsaines avec des intérêts de quelques étrangers non français et non américains.  Et le Président s’en est débarrassé brutalement sans tact ni respect à la première occasion. Nous sommes des contingents importants de sympathisants à avoir souffert de cette inélégante disgrâce injustifiée qu’une place de médiateur, pour ne pas dire de frigo politique ne peut réparer. Et comme les soupçons ne résistent pas a la lumière de la vérité ABC est sorti grandi de cette épreuve. De fait Maître garde intacte son verbe, son audace, et sa probité et nous lui demandons solennellement de prendre ses responsabilités dorénavant pour sauver ce parti chancelant. Nous ne doutons pas de la probité de Maitre Alioune Badara CISSE et nous lui reconnaissons sa place de numéro deux que personne dans ce parti ne pourra lui enlever.
Si la logique du couperet au premier soupçon est une réalité justifiant la patrie avant le parti, alors Aliou SALL coupable ou non devrait subir le même sort pour apaiser un peuple qui ne sait plus à quel saint se vouer. C’est à devenir fou cette affaire de pétrole et tout le monde a le tournis.  Non pas que ces pinailleurs d’opposants de mauvaise foi disent vrai, mais parce que ceux qui nous doivent la vérité peinent à nous convaincre de leur innocence dans cette affaire. Nous n’avons rien non plus contre Aliou SALL que nous considérons comme étant notre ami, un citoyen engagé et courageux, mais il doit débarrasser le plancher de plusieurs de ses attributions et se mettre à la disposition de la justice pour faire vite oublier cet affront qu’on veut lui coller parce qu’il a eu la chance de se sucrer sur ces licences de Timis. Nous ne jugerons pas les propos de Kassé mais nous savons et nous disons qu’il ne rend service à personne et surtout qu’il ne contribue aucunement à nous rapprocher de la vérité.  Tout ça est bien trop sombre pour le militant que je suis, mais aussi pour le citoyen lambda qui ne souhaite que la vérité, et je n’ai aucunement l’intention d’avaler des couleuvres pour faire plaisir à qui que ce soit. Le Sénégal seul, mérite notre engagement et nous ne baisserons jamais la garde pour le meilleur de ce pays. Qu’Allah veille sur Ndoumbélane et que la justice nous éclaire.

1 Commentaire

  1. Mon cher pape sarr as tu remarqué que tu es bien seul à n’avoir pas encore quitter le navire de la perdition (le radeau de la méduse) en pire du Macky système. Quand le navire commence à prendre de l’eau les cagnas se sauvent, sois pragmatique, ne risque pas la noyade avec le capitaine et son second ça n’en vaut pas la peine, tu es certainement loyal, deviens intelligent. Tu sais le peuple dans ses revendications est comme un rouleau compresseur, une fois qu’il est dans la rue ce sera difficile de le faire retourner à la maison

Répondre à Anonyme Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here