XALIMANEWS – A un mois de la fête de la tabaski, les vendeurs de moutons n’arrivent toujours pas à apercevoir l’ombre d’un client.
Dans les rares points de ventes, ceux trouvés sur place affirment que la situation est peut-être due aux législatives. Elle peut, selon eux, changer dans les prochains jours.
Néanmoins, ces vendeurs rassurent quant à la distribution des moutons.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here