XALIMANEWS : Dans une interview avec IGFM, Abdou Latif Coulibaly assume ses positions. Selon lui, il est avec le président Macky Sall et il n’est pas question qu’il le critique. « Comment voulez-vous que j’écrive un livre pour mettre en exergue les tares de Macky Sall ?

Je suis avec lui et quand j’écris un livre, je ne mets en avant que les aspects positifs de son magistère. Je ne suis plus journaliste. Ne me déniez pas ma liberté de dire des choses qui avantagent le gouvernement dans lequel je siège. Vous les journalistes, faites votre travail, laissez-moi faire le mien », dit-il.

2 Commentaires

  1. Personne ne vous dénie de changer de position, encore moins de changer de profession ! Ce qu’on vous reproche c’est le mensonge, votre volonté de falsifier les faits, de bénir aujourd’hui des pratiques que vous dénonciez hier. Si vous ne faisiez que défendre votre régime en vous parlant des succès de votre régime, personne ne vous en voudrait. Le problème, c’est que vous voulez rendre bon ce qui est mauvais

  2. Rappelez-vous lorsque ce fieffé menteur disait, de Macky Sall: « Il n’a pas respecté les conclusions des assises nationales qu’il a pourtant signées. Les conclusions disent qu’un ministre de l’intérieur ne peut être issu d’un parti politique. Or, en nommant Mbaye Ndiaye ministre de l’intérieur, Macky Sall viole sa signature ». Ce n’était pas une attaque, ça ? Et lorsque Macky Sall nomma Abdou Latif Coulibaly comme ministre de la bonne gouvernance, il se renia en déclarant, à l’adresse d’Abdou Daouda Diallo, ministre de l’intérieur issu d’un parti: « L’essentiel pour un ministre de l’intérieur est d’organiser des élections incontestables et ADD sait organiser des élections incontestables ».
    Voilà Abdou Latif Coulibaly. Cette entité n’a l’apparence d’un être humain que pour les gens dépourvu de mémoire.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here