Jusqu’ici, des pans entiers s’interrogent sur les véritables raisons de l’exchargé
de la communication du parti Rewmi. ZOOM INFOS a appris qu’une
audience au palais entre Macky Sall et Thierno Bocoum, qui aurait installé
le malaise au sein de la formation libérale, serait à la base de tout.

en chutant sa lettre ouverte portant objet de sa démission, le désormais ex-secrétaire général chargé de la communication a eu des propos élogieux et émouvants envers son patron de jadis. «ainsi, en m’adressant à vous,
citoyens compatriotes, je ne saurai terminer sans rendre hommage à mon ex-leader Idrissa Seck. pour un homme de sa dimension régulièrement et souvent injustement combattu, je ne peux que vouer une profonde affection, une admiration et un fort sentiment de gratitude. Je lui souhaite le meilleur dans ses entreprises présentes et futures», a textuellement écrit le démissionnaire. On le voit, contrairement à la plupart des départs constatés à Rewmi, rien dans l’approche ne semble opposer les deux hommes. Ce qui fait que, jusqu’ici, des pans entiers s’interrogent sur les raisons profondes du départ de l’ex-jeune député, qui, de tout temps, en tout lieu et en toute circonstances, a toujours défendu les positions de Rewmi et s’empressait de faire des sorties pour recadrer quand des démissionnaires s’en prenaient au patron. des révélations faites à ZOOM INFOS, il en ressort que tout est
parti d’une audience au palais de la république où le chargé de la communication du parti orange a été reçu par le chef de l’état sur facilitation et entregent du vice président de l’assemblée nationale Abdou Mbow. les excellentes relations entre ces deux jeunes responsables politiques du pouvoir et de l’opposition n’ont rien de mystérieuses.
elles sont, au contraire, bien connues.
Il aurait fallu bien du temps après pour que le leader de Rewmi découvre cette audience gardée jusqu’ici secrète car bien verrouillée. «le président Idrissa l’a convoqué pour lui parler, et les yeux dans les yeux, thierno a
avoué et reconnu. Il faut dire que depuis cette date, il y a eu un coup de froid et Thierno n’était plus impliqué comme auparavant dans le fonctionnement du parti.
C’est lui qui s’est senti et montré comme gêné, ne se sentant plus à l’aise avant de prendre l’option de la démission certainement pour mettre à l’aise tout le monde.
Mais il n’y a rien de particulier qu’il puisse lui reprocher», relate une source bien liée à Idrissa Seck et
bien impliquée dans les affaires du parti Rewmi. le secrétaire national chargé des élections de Rewmi que nous avons joint avant-hier nuit, dit tantôt ne rien connaître de cette fameuse audience, affirme tantôt ne pas vouloir
s’épancher sur un cas qui ne le concerne pas. la seule chose qu’ass babacar Guèye consent à dire est ceci : «Malgré les bonnes relations que nous avons, il ne m’a pas informé de son départ contrairement à d’autres gens du parti avec qui il a échangé avant de prendre sa décision. donc, je ne saurai dire le moindre mot sur cela. Je reste concentré sur ma mission de faire de notre leader le 5ème président de la république du Sénégal…». Malgré les appels et messages envoyés au démissionnaire, il n’a pas daigné réagir.
un haut responsable et membre du directoire national de l’apr dit ne rien en connaître.
BADARA SECK
zoominfos.net

PARTAGER

4 Commentaires

  1. La vérité fini toujours par jaillir! Thierno doit juste reconnaitre sa FAUTE grave commise. J’avais beaucoup de respect pour lui, mais je pense que désormais la moitié de cet respect est parti si cette info est vraie. Je suis militant d’aucun parti mais juste un observateur!

  2. Du n’importe quoi, encore une fois de plus, un article vide de sens
    De la calomnie pure et simple comme toujours
    Zoominfos c’est quoi?
    Badara seck c’Est qui?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here