Xalima News: Le ministre de la Santé et de l’Action s’est fixé comme objectif de réduire le taux de mortalité infantino-juvenile. Pour y arriver, il estime que les médias ont un rôle à y jouer. » Nous avons l’ambition de porter le taux de mortalité infantile de 51 décès pour 1000 naissances aujourd’hui à 20 décès pour 1000. Et un partenariat gagnant-gagnant avec la presse devrait aider à atteindre cet objectif », a-t-il indiqué, en marge d’une rencontre avec des patrons de presse, dans le cadre de la célébration de la Semaine nationale de la santé de la mère et de l’enfant. Abdoulaye Diouf Sarr reste convaincu qu’une telle collaboration apporterait des résultats favorables.  » Il faut une bonne communication pour atteindre cet objectif. Et un partenariat avec les médias devrait participer à la réduction du taux de mortalité maternelle et infanto-juvenile », a ajouté le ministre.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here