Le député-maire Abdoulaye Wilane «comprend» le sommeil de certains députés lors des travaux à l’Assemblée nationale. Lors d’un séminaire du groupe Benno bokk yaakaar organisé hier, le député-maire socialiste de Kaffrine a évoqué le travail «très difficile» des parlementaires. Cependant, il a été recadré par le président du groupe Bby, Aymérou Gning, pour qui l’Hémicycle n’est pas un lieu pour dormir.

Un député qui justifie le sommeil à l’Assemblée nationale ! Abdoulaye Wilane a profité du séminaire des députés du groupe Benno bokk yaakaar, hier, pour défendre les dormeurs de l’Assemblée nationale. Tout est parti d’un sketch dirigé par le comédien Bass Diakhaté, où un personnage joue le rôle d’un député en plein sommeil lors des travaux à l’Assemblée nationale. Une étiquette de dormeurs qu’une bonne partie de l’opinion colle aux parlementaires. Invité à donner son impression à la fin du film, le maire socialiste de Kaffrine a mis l’accent sur le «travail très difficile» des députés. «Les gens sont assez durs avec les députés. Parfois, les critiques sont totalement infondées. J’estime que le travail parlementaire est très difficile. Raison pour laquelle, avec la fatigue, les députés dorment à l’Assemblée nationale. On peut les comprendre parce que les députés sont des êtres humains», a théorisé Abdoulaye Wilane, député pour la première fois de sa carrière politique. Il a poursuivi : «Des fois, les députés viennent du fin fond du Sénégal, avec des voyages éprouvants. Ils sont déjà fatigués en arrivant à l’Assemblée nationale. Avec les travaux des commissions qui peuvent durer des heures, ce n’est pas évident.»

Aymérou Gning : «L’Assemblée n’est pas un lieu pour dormir»

Mais sa déclaration n’aura pas l’approbation de tous ses collègues, en particulier du président du groupe parlementaire Bby. Aymérou Gning a jugé bon de recadrer le porte-parole du Parti socialiste. «C’est vrai, les députés sont des êtres humains qui peuvent avoir sommeil comme tout le monde. Cependant, chaque chose en son lieu ! Lorsqu’on est à l’Assemblée nationale, on doit tout faire pour suivre les débats. L’Assemblée nationale n’est pas un lieu où on doit dormir. Un député qui a sommeil n’a qu’à sortir de la salle pour aller dormir ailleurs», a rectifié le successeur de Moustapha Diakhaté.

M. Gning va ajouter : «Nous sommes des personnes qui cristallisent les attentions des populations. Les députés ont bon dos. Des gens ne se privent jamais de les charger et ternir leur image. On ne doit pas leur donner cette opportunité. Il y a des comportements à changer au cours de cette 13ème Législature.» Toutefois, le président du groupe Bby a accordé un satisfecit au «bon travail» de la précédente Législature.

Le Quotidien

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here