XALIMANEWS : Dans sa dernière livraison en date d’hier, la Lettre du Continent est largement revenue sur l’affaire Aliou Sall, les scissions qu’elle a occasionnées et ses ondes de choc fortement ressenties au Palais de la République. Il ressort en particulier que les hommes de la Première dame, Marième Faye, sont dans une logique de positionnement qui exclut la possibilité pour eux, de voir Aliou Sall traîner dans le périmètre. De sources font d’ailleurs état de relations fortement dégradées entre Aliou et la Première Dame, au point de celui-là a vu accès à la Présidence drastiquement limités sur la pression de celle-ci.

Aliou Sall est donc un pestiféré qu’on ne veut même pas voir en photo. Et tous les moyens sont bons pour le réduire à sa « plus simple expression ». Par exemple, croit savoir la lettre du Continent, des proches de la Première Dame auraient pris contact avec des membres de l’opposition dont le Parti Démocratique sénégalais pour que ce dernier réclame une enquête parlementaire sur l’attribution des permis gaziers à l’homme d’affaire Franck Timis, complice présumé d’Aliou Sall. Par ailleurs, d’autres membres du clan de la Première Dame auraient pris soin d’attiser le feu médiatique en rencontrant discrètement des responsables d’organes de presse avec l’objectif clair d’écarter Aliou Sall du jeu politique.

En tout état de cause, le frangin de Macky Sall, qui a subit les assauts répétés de toutes parts, n’a eu d’autre choix que de plier. Et voir ses ambitions réduites en cendres. Le vice-président de la Banque Africaine de développement qu’il visait lui a également filé entre les doigts, rapporte Enquête.

2 Commentaires

  1. Conneries que de bobars et de balivernes mauvaise tactique en voulant nous prendre pour des abrutis avec ce torchon minable loufoque et de fort mauvais gout
    Ils cherchent a ramener le tout a une lutte au sein du clan mafieux qui gouverne pour la succession du boss du clan lutte sans merci entre la dulcine du boss et son frerot
    Voir Palerme et mourir !!!!

Répondre à Moustique Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here