XALIMANEWS: Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, a apporté des précisions sur les 100 millions de francs CFA considérés comme une dette que le Ministère des Sports devrait rembourser à l’instance.
Tentative de création de conflits…
« Nous sommes dans un pays qui s’appelle le Sénégal et je le dis ici et je l’assume. Moi je n’ai pas peur des mots, les gens essayeront de créer des conflits entre le ministère et notre fédération mais je suis sûr qu’ils n’y parviendront pas. Je pense que les gens ne comprennent pas les enjeux qui dépassent nos humbles personnes. Je ne peux pas comprendre dans un pays où on se dit patriote, dans les moments clés, où on veut aller à la CAN pour faire de bons résultats, que des gens essayent de torpiller le travail. Et cela ne marchera pas », a-t-il soutenu, vendredi, à Dakar, lors de la cérémonie de remise du drapeau national aux Lionceaux en partance pour la Pologne où se tiendra le Mondial U20 (23 mai au 15 juin).
Les assurances de Me Senghor
Voulant rassurer le Ministère, le président de l’instance a affirmé que cette collaboration se poursuivra même si certains tentent de nuire sa relation avec Matar Bâ. « Je tiens à le dire, vous (Matar Ba) avez la reconnaissance de toute la fédération sénégalaise de football à votre endroit et à l’endroit de vos collaborateurs. Nous continuerons comme cela. Car nous savons d’où nous venons et savons les difficultés qu’on a traversées. A part l’Etat, et je le dis ici, et certains partenaires que je ne peux pas citer, personne ne nous a aidé jusqu’au jour qu’on soit autonome », a précisé Me Senghor, qui visiblement était très remonté.
Rappelons que c’est le journal Record qui avait sorti cette information faisant état de cette somme qui représente des frais d’hôtel non payés lors de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Avec Dakar matin

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here