XALIMANEWS : Un an ferme de prison. C’est la peine infligée à Awa Watt. Cette dernière, dont le nom est devenu familier aux Sénégalais suite à la rocambolesque affaire dite des lesbiennes de Yeumbeul, a été reconnue coupable par le tribunal des flagrants délits de Pikine des chefs d’actes contre nature, de menace de menaces de mort et de destruction de biens appartenant à autrui. Elle doit également. Elle doit également allouer aux parties civiles coumba Dramé, son ex compagne Ciré Dramé, sa mère, respectivement, 100 mille francs et 200 mille francs Cfa.
Le tribunal des flagrants délits a condamné Hawa Watt à 1 an ferme de prison. Elle a été reconnue coupable des délits d’actes contre-nature, de menaces de mort, et de destruction de biens appartenant à autrui. Âgée de 23 ans, la jeune femme qui, au début de l’audition réfutait les fait à finalement avoué son lesbianisme. Et ce de façon timide rapporte le quotidien « Source A ». Son visage dissimulé par un foulard transparent de couleur marron, elle a toutefois contesté les faits de menace à l’encontre de Coumba Dramé et de sa mère et de destruction de biens appartenant à autrui. « Notre relation a durée 6 mois. On s’est connues depuis 3ans. Son fils est resté chez moi pendant 2 mois et c’est moi qui payait sa scolarité. Je n’ai jamais proféré des menaces de mort à leur encontre. J’ai fait pour elle ce qu’aucun homme ne fera pour elle » fulminé t-elle.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here