XALIMANEWS: Rebondissement dans l’affaire des faux billets dont Seydina Fall Boughazelli est impliqué.
Selon actusen, qui parcoure le quotidien Libération, dans sa livraison de ce lundi, la Section de recherches de la Gendarmerie a intercepté des audios que l’ex-député a envoyé à ses complices et clients, histoire de leur faire croire qu’ils ne risquaient rien en travaillant avec lui.
En effet, pour ferrer ses clients et rassurer ses complices (dans le premier audio), Boughazelli leur faisait croire qu’il travaillait avec des commandants de brigade dont… « le commandant Mbengue de la Brigade de Recherches (le commandant Abdou Mbengue est en fait le patron de la Section de Recherches -et non de la Brigade de Recherches) et un procureur qui l’a aidé à dénouer l’affaire Thione Seck » qui a fait la case prison pour trafic présumé de faux billets.

Invité à donner des explications sur cet enregistrement, Boughazelli a perdu tous ses moyens de défense face au … commandant Mbengue : « Damadone kaff rek, bilahi walahi je chahutais », a-t-il lâché, surpris et confus.
Toujours selon Libération, dans le deuxième enregistrement audio, Boughazelli, qui parlait avec ses complices, évoquait des paquets en euros et en dollars à livrer. Mais, il a assuré, face aux gendarmes, n’avoir jamais tenu ces propos et que ce ne serait pas sa voix dans l’audio.

Dans le troisième enregistrement, il affirmait, parlant à un client, qu’il n’avait que des coupures de 100 dollars en billets noirs. Il a aussi remis en cause, sans convaincre, l’authenticité de cet enregistrement

2 Commentaires

  1. A mon avis, il ne faudrait pas trop au sérieux ces propos qui seraient attribués à l’accusé toujours présumé innocent . Pour donner plus confiance à ces acolytes dans ce trafic, Bougazelli a dû leur faire croire qu’il était bien protégé et de très haut, jusque parmi les officiers de la gendarmerie. C’était plutôt une gosse ficèle qui devrait faire rire dans l’entourage du Commandant cité.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here