XALIMANEWS : « Après le scénario de la fausse alerte au terrorisme qui s’est soldé par un échec cuisant du pouvoir car Guy Marius n’était pas l’auteur du communiqué, n’avait pas partagé le communiqué du frapp , n’était pas sur le présidium et n’était pas aussi la personne morale du FRAPP ,le pouvoir en place était dans l’impasse de son complot. Ainsi depuis des mois ils étaient à la recherche d’un prétexte pour museler le camarade Guy Marius .Maintenant ils se réfugient derrière un prétexte fallacieux pour le maintenir en prison .Pour preuve tous ceux qui étaient avec lui devant les grilles du palais sont libérés par vagues successives. Ces 08 camarades étaient arrêtés uniquement pour couvrir l’objectif d’écarter Guy Marius Sagna de sa mission d’éveil des consciences.
Nos avocats ont démontré avec brio qu’en droit sénégalais rien ne justifie le maintien de Guy Marius Sagna en prison car au regard de la loi toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour qu’il obtienne la liberté provisoire outre le fait qu’il n’a commis aucune infraction :

  1. Guy Marius a été entendu dans le fond du dossier lui et ses coaccusés , par le juge d’instruction .Tous se sont prononcés sur les faits qui leur sont reprochés et qu’ils ont contesté .
  2. Guy Marius est régulièrement domicilié donc il a une garantie de représentation qui permet que chaque fois que la justice aura besoin de lui de le convoquer .
  3. il n’y a aucun risque de collusion avec ses co- inculpés car tous ont été entendu .
    4-Sa détention n’est pas nécessaire car n’entrave en rien à la manifestation de la vérité.
    5-le prétendu trouble à l’ordre public évoqué lors de cette manifestation du 29 novembre n’est qu’une pure invention du pouvoir car des manifestants du parti au pouvoir avaient manifesté devant le palais et certains mêmes avaient escaladé les grilles. Donc il est clair que rien en droit ne justifie la détention de Guy Marius.
    Ceci étant dit, la détention du camarade Guy Marius Sagna est purement politique.
    Macky Sall après son projet de réduire l’opposition sénégalaise à sa plus simple expression, s’attaque aux mouvements citoyens qui prennent les revendications d’un peuple abusé et meurtri par un racket des maigres moyens qui lui reste.
    Guy Marius symbole de la résistance contre l’impérialisme et le non bradage de nos ressources naturelles est la deuxième victime apres Kemi Seba de l’injonction donnée par Emmanuel Macron aux pseudo-présidents de l’Afrique de l’Ouest.
    En effet, Emmanuel Macron avait appelé les dirigeants africains lors de son déplacement au Niger à adopter une position plus ferme sur les «sentiments anti-francais» .

Après son arrestation arbitraire, Guy Marius Sagna continue d’être une victime de ce système téléguidé. Jusqu’en prison, ses droits sont bafoués. Isolé tel un terroriste, les visites lui sont pour la plupart interdites. C’est pourquoi, pour manifester nos soutiens indéfectibles, Noo Lànk appelle toutes les Sénégalaises et les Sénégalais à se rendre dès demain vendredi au tribunal se faire délivrer un permis de visite.

Le combat pour la libération de Guy Marius Sagna et l’annulation des hausses frauduleuses et injustifiées des tarifs de l’électricité sera accentué.

Noo Lank a entamé un large programme de sensibilisation ponctué de visites de proximité. L’activité du samedi 18 janvier 2020 s’est heurtée à la volonté du régime de Macky SALL de priver les citoyens d’aller à la rencontre d’autres citoyens pour discuter de cette hausse injustifiée du prix de l’électricité. Mais le peuple Sénégalais a montré une fois de plus hier, toute sa détermination à préserver les acquis démocratiques arrachés de haute lutte, à travers la campagne FLYERS FEPP. Partout au Sénégal et même dans la diaspora, nous avons distribué des Flyers.

Ce travail se poursuivra. A l’instar de toutes les initiatives en cours, le samedi 25 janvier prochain, nous investiront l’axe marché du Samedi (front de terre) – Rondpoint Liberté VI – Marché grand yoff.

Aussi, comme annoncé à notre dernière conférence de presse, Noo Lànk effectuera des visites de courtoisie auprès des chefs religieux.

Cette étape de notre plan d’action sera clôturée par une journée de mobilisation nationale contre la hausse injustifiée des prix de l’électricité et pour la libération de Guy Marius Sagna. Noo Lànk appelle les Sénégalaises et les Sénégalais à une grande marche le vendredi 31 janvier 2020 à Dakar, de la porte de l’université Cheikh Anta Anta Diop au poste de la médina. Cette mobilisation que nous souhaitons historique, sera également et surtout pour la libération du patriote Guy Marius Sagna » ; a communiqué Le comité de coordinatio du Frapp/ France dégage

3 Commentaires

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here