Le procès de Khalifa Sall et Cie va connaître un rebondissement des plus inattendus dans les prochains jours. En effet, le Conseil municipal de Dakar a décidé de se constituer partie civile dans l’affaire. Ce, parce qu’il estime que le préjudice n’est pas causé à l’Etat mais à la Ville de Dakar.

Selon « Les Échos », qui donne l’information, les conseillers municipaux de la capitale vont aborder la question au cours d’une réunion prévue mercredi prochain. Soit dix jours avant la prochaine audience du procès de Khalifa Sall et Cie, renvoyé au 23 janvier.

leral

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here