XALIMANEWS: Luc Nicolaï devra cesser les activités qu’il mène dans la lutte pour se pencher, pendant quelques temps, sur ce sempiternel dossier de la drogue placée dans une chambre d’hôtel de Lamantin Beach et qui lui colle à la peau depuis 2012. En effet, la Cour Suprême va évoquer cette affaire le 16 juillet prochain en chambre réunies. Le promoteur de lutte peut s’inquiéter, puisque la partie adverse lui oppose le mandat d’arrêt dont il fait l’objet et qui n’est pas exécuté.

PID

1 Commentaire

  1. Que Luc Nicolas ait voulu arnaquer quelqu’un par chantage est certes un délit, mais les Sénégalais voudraient bien savoir où et comment Luc a pu trouver au Sénégal les 26 boulettes de cocaïne? En Europe ou aux USA, une seule boulette aurait fait passer n’importe qui au moins cinq ans en prison de surcroît en flagrant délit. Cette affaire est vraiment bizarre ! Pourquoi pas la légion d’honneur à Luc pour nous avoir organisé de grands combats de lutte ?

Répondre à Maïmoune Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here