XALIMANEWS : Les violences survenues à Tambacounda, hier, où il y a eu trois morts et plusieurs blessés ont poussé les organisations de la société civile Sénégalaise à enquêter sur tous les actes de violence.
C’est ce que demandent la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), Article 19 Sénégal/Afrique de l’Ouest, le Congad et Amnesty International Sénégal.
Selon ces organisations, ces « violences fragilisent la sécurité des journalistes et groupe de presse au Sénégal et constituent une grave violation de la liberté d’expression ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here