XALIMANEWS : A la suite de la publication d’une vidéo filmée par des journalistes de CNN montrant une vente d’êtres humains en Lybie, les vagues d’indignation fusent de partout à travers le monde. Dans ce lot d’indigné figure l’écrivain et économiste Felwine Sarr qui, sur sa page Facebook a déploré le silence des Présidents africains.

«Il est absolument inacceptable que des jeunes africains soient vendus en Lybie sur des marchés d’esclaves en 2017 et qu’aucune réaction de la part des dirigeants des pays d’où viennent ces jeunes ne soit notée. Macky Sall, Ibrahim Boubacar Keita, Issoufou, Kaboré, Condé, Ouattara, etc doivent faire une déclaration commune, s’indigner au plus haut point, envoyer le message à ces jeunes que leur humanité et leur dignité est primordiale. Mais mieux que s’indigner, mettre sur pied une mission commune, envoyer des avions et des troupes militaires dans le cadre de l’UA ou la CEDEAO et aller les chercher. S’il fallait un exemple supplémentaire du mépris dans lequel nous tiennent nos semblables, le voici.

Préserver notre dignité, l’imposer, refuser l’inacceptable est la première des urgences. Ce n’est pas une question de moyens, mais de priorité. On retiendra que quand une fois de plus, certains ont estimé que nos vies ne valaient rien, Vous est restés cois, inaudibles, inactifs. Aucune parole de votre part ne fera désormais sens, si sur cette question vous demeurez silencieux. S’il est une leçon que nous devons retenir de notre histoire récente, c’est que nous ne devons plus permettre à quiconque de nier notre humanité. C’est le cas actuellement. On vous observe, c’est à vous que nous avons confié le pouvoir d’agir en notre nom», lit-on sur le post.

PARTAGER

2 Commentaires

  1. La Lybie ou est né le terme Afric d’où le continent porte le nom, aujourd hui devenu le lieu de l’esclavage des noirs par excellence. Le peuple arabe en déliquescence devrait se ressaisir. L’Afrique et le monde devraient réagir fort et vite afin que cela ne se perpétue et ne s’empire

  2. Il faut a mon avis situer les responsabilités!Nicolas Sarkozy,Obama, L OTAN et notre grand timonier sont ceux qui ont crée cette zone de non- droit en assassinant le guide libyen !Ceux qui présentent wade comme un fervent panafricanisme oublient qu au tout debut du conflit ,lui en avait profite pour introduire la question de son fils .Au lieu de se rendre a Tripoli comme d autres leaders africains il a prefere l avion du cynique Nicola Sarkozy s adresser depuis la base des pseudo- rebelles au colonel Khadaffi lui sommant de quitter le pouvoir.En le faisant ,il s attendait au retour de l ascenseur pour balayer le chemin du pouvoir a son rejeton!Aujourdhui nous ne pouvons pas parler des crimes commis en terre libyenne et oublier leurs auteurs!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here