Miss West Africa Belgium est un évènement à connotation multiculturelle de part la promotion de l’Afrique de l’ouest en Belgique et la promotion des acteurs de la diversité de ces pays d’origine. Le président de cet évènement M.El Hadji Sene ambitionne de faire valoir la culture africaine en général et de l’Afrique de l’ouest en particulier, un focus sur cet événement, ses acteurs et la miss 2017
La réussite semée d’embuches jusqu’ici perceptible de cet évènement repose sur la participation de certains sponsors tels que Mouna’s Project, Fall Invest, Time To Help ou encore de partenaires de longue date tels que Roots events, Kossi Modeste ou encore La Senegauloise, mais aussi et surtout des représentations diplomatiques qui accordent une attention particulière pour l’émergence de la jeunesse africaine consciente de ses valeurs à travers multiples soutiens ; à titre d’exemple, la 4ème édition Miss West Africa Belgium a eu l’immense honneur d’accueillir Son Excellence Daniel Supplice Ambassadeur d’Haïti au Royaume de Belgique.
Rassembler l’ensemble des pays de l’Afrique de l’ouest autour d’un idéal commun est le leitmotiv de cet événement. Pour cette 4ème édition qui s’est tenue au Casino Viage à Bruxelles, 14 pays ont pris part à savoir la Sierra Léone, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Liberia, le Sénégal, le Cap Vert, la Mauritanie, la Guinée Bissau, le Togo, le Nigéria, le Benin, le Burkina-Faso, le Mali et enfin la Guinée Conakry dont la candidate s’est distinguée en remportant la couronne qui fait d’elle l’ambassadrice de l’Afrique de l’ouest.
Aisha Barry, c’est la Miss West Africa Belgium 2017 ; l’émotion et l’euphorie à son paroxysme lors de son élection avec le soutien indéfectible de sa maman, sa famille et ses amis. Elle a mérité dira le jury ; car lors de sa performance nous avons pu déceler cette confiance en soi que les autres candidates ont moins incarnée pendant le déroulé de la soirée. Toutes les candidates ont pu vivre une expérience exceptionnelle et ont pu découvrir davantage de ce qu’est être africaine en représentant son pays.
Avec cette élection, tout un programme attend la Miss. L’euphorie laisse la place au travail. Aisha Barry a un projet comme les autres filles d’ailleurs. La cause noble qu’elle défend et entend militer pour son implémentation au courant de son règne est celui de la scolarisation de la femme en Afrique. Elle dira par exemple à ce sujet « la femme est belle par essence, mais beaucoup plus lorsqu’elle est scolarisée, car cette plus-value qu’apporte la scolarisation fait tomber beaucoup de préjugés à son endroit. Pendant et après mon règne je ferai de la scolarisation de femme en Afrique mon combat »
Quelques semaines après son élection, Aisha est sur différents fronts, on a déjà pu la voir au Congrès Entrepreneuriat du 19 avril dernier aux côtés du Premier Ministre Charles Michel, un congrès qui rassemblait les acteurs de la diversité en Belgique autour des thématiques de l’entrepreneuriat, en présences de nombreuses personnalités, ministres et entrepreneurs

Egalement aux côtés de Annie Mokto, femme militante ; Présidente de “Ecran Total contre les discriminations”, femme politique, femme de lettres, une des références majeures en Europe et en Afrique pour la Cause de l’Albinisme, des reconnaissances de l’Unicef mais aussi un soutien moral d’un artiste connu Salif KEITA.

Pour ceux qui veulent découvrir le personnage, c’est une jeune femme brillante, calme, attentive, respectueuse qui aime la mode chic et glamour, une réelle promesse pour l’avenir !


Correspondants : Etoga Messina François – Binta Sagna

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here