XALIMANEWS- A l’occasion de l’ouverture du forum sur “les défis nutritionnels en Afrique de l’ouest et du centre”, à Dakar, le chef de la division nutrition et alimentation au ministère de la santé et de l’action sociale, Dr Maty Diagne Camara a appelé, à mettre en avant la communication pour asseoir “une bonne éducation” a la nutrition.

« Cette approche va permettre de lutter efficacement contre les habitudes alimentaires néfastes pour la santé, notamment en Afrique de l’ouest et du centre », a soutenu Dr Maty Diagne Camara. Selon la responsable de la Division Nutrition et Alimentation du ministère de la Santé et de l’Action, “50% des femmes en âge de procréer sont anémiées, 38% sont en sous poids et 15% sont obèses”.

Elle a fait remarquer que ’’la communication pour le changement d’habitudes alimentaires est la meilleure approche pour prévenir le surpoids et l’obésité qui seraient un problème réservé aux personnes riches dans les pays à faibles ressources”. “La situation sanitaire et nutritionnelle en Afrique de l’ouest donne l’image au fil des décennies d’une tragédie humaine permanente tandis que la poussée démographique reste forte”, a-t-elle souligné.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here