XALIMANEWS : Des « accusations » portées par Ali Haidar à l’endroit de Abdoulaye Sow, président de l’union nationale des coopératives forestières ont causé des dégâts collatéraux, touchant les journalistes Fabrice Guema de la radio Zik Fm et Assane Gueye de la Rfm, qui se sont retrouvés devant le juge correctionnel, hier, poursuivis dans une affaire de diffamation.

À la barre, Sow a rappelé qu’à quatre reprises, au cours d’entretiens avec Assane Gueye et Fabrice Nguema, Haïdar l’a insulté et accusé sans preuve de se livrer au trafic de bois.

L’ancien ministre de l’Environnement a maintenu ses accusations et juré en détenir les preuves. Pour leur part, les deux journalistes ont plaidé la bonne foi, assurant n’avoir jamais été animés de volonté de nuire.

Les Échos, qui donne l’information, indique qu’Abdoulaye Sow réclame 50 millions à Haïdar et que le verdict est attendu le 24 juillet.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here