Le Ministre de l’intérieur a été honnête avec lui-même et avec ses concitoyens. Il a lui-même avoué qu’il n’a pas duré dans le landerneau politique national et que tout ce qu’il dit constitue la vérité car lui, parce qu’il n’a pas duré sur le champ politique, est un homme véridique.

De là à taxer les hommes politiques de menteur, il n’y a qu’un pas que M. Le Ministre, dont l’une des fonctions régaliennes est de négocier avec les hommes politiques, a franchi allégrement.

Qu’en est-il de son président de politicien connu et reconnu comme quelqu’un qui ne tient jamais sa parole ? Rien que pour cela, la classe politique ne devrait pas avoir confiance en un ministre de l’intérieur qui la considère comme indigne de confiance. Rien que pour cette raison, M. Aly Ngouille Ndiaye est disqualifié pour mener une quelconque concertation avec les acteurs politiques.

Notre honnête ministre de l’intérieur a honnêtement avoué que sa mission principale est de tout faire pour que, durant tout le processus électoral, ceux qu’il a identifiés comme électeurs de son président de politicien soient dans les règles d’accomplissement de leur devoir citoyen d’électeur. Et, chers citoyens sénégalais, sachez que l’aveu du ministre de l’intérieur est l’orientation (legacy) du régime de Macky Sall. Ce qu’Aly Ngouille a déclaré sur le vote est valable dans tous les démembrements de l’Etat : servir les militants de l’APR avant le citoyen sénégalais. Cela a le mérite de démontrer aux sénégalais le caractère démagogique des slogans du Président Macky Sall : le parti avant la patrie, le militant-sympathisant de l’APR avant le sénégalais, le Sénégal de l’APR, pour l’APR et non le Sénégal de tous !

Qui devrait logiquement démissionner ? Les sénégalais, en toute responsabilité et maturité, répondront, à leur manière, à cette question le 24 février 2019. En attendant, nous, hommes engagés pour la paix, la stabilité, et la démocratie sénégalaise soyons debout pour faire démissionner M. Aly Ngouille Ndiaye du Ministère de l’Intérieur, exigence pour une élection libre, démocratique et transparente. C’est un devoir citoyen !

Le Ministre conseiller, Youssou ndour se plaint de son compagnonnage avec le Président Macky Sall ! Faut-il en rire ou en pleurer ? Un homme d’Etat, à ce niveau de responsabilité ministérielle, devrait savoir que les problèmes internes de la République ne se règlent pas sur la place publique. C’est l’occasion de lui rappeler cette boutade de Jean Pierre Chevènement « Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ». En vérité question est : Youssou Ndour se sent-il dans la peau d’un ministre ou est-il resté un éternel maitre chanteur qui veut augmenter les enchères à la veille d’échéances vitales pour son mentor ?

Sénégalais, voilà le vrai visage de ceux qui nous dirigent. Il est du devoir de chaque sénégalais, au delà des clivages partisans, de se tenir debout pour la démission de ce gouvernement d’incapables partisans qui n’ont aucun sens de la République et de la démocratie. Il y va de la paix et de la stabilité du Sénégal ! Il y va de l’avenir de nos enfants !

Unis dans la lutte pour la démocratie et pour des élections libres et transparentes, nous vaincrons !

Dr. Cheikh Tidiane Seck

Président des Cadres Libéraux.

2 Commentaires

  1. Pas vous quand même. Après 26 ans de combat pour finalement venir à bout à un petit abdou diouf, le géant Wade devait savoir qu’il est beaucoup plus difficile de détrôner un Président en exercice. Alors, pourquoi a t il joué avec le destin de tout un peuple rempli d’hommes de qualité en propulsant au sommet l’un des pires des pires? Tous ces reculs en tous point est la suite logique des actes irrespectueux posés par Wade lorsqu’il était en position de nommer les plus dignes, honnêtes, honorables, compétents et méritants fils du Sénégal. Le peuple et la patrie subissent.

  2. Arrêtez de mentir, Youssou ne s’est pas plaint de son compagnonnage avec Macky. Vous êtes des politiciens malhonnêtes. Il s’est plaint de la guéguerre entre partisans de l’APR. Arrêtez vos mensonges, Docteur.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here