L’ancien Secrétaire général de la Confédération Africaine de Football (CAF), Amr Fahmy, attaque encore l’instance dirigeante du football africain! Après sa sortie contre le président Ahmad Ahmad, qui lui avait valu un licenciement de son poste, l’Egyptien s’insurge cette fois-ci, contre une supposée manigance menée par les dirigeants de l’instance dirigeante du football africain au bénéfice du Sénégal à la dernière Coupe d’Afrique.

L’Algérie, championne d’Afrique, malgré la manigance de la Caf 

« La Caf a mené des manœuvres douteuses afin de favoriser le Sénégal au détriment de l’Algérie. Des responsables de la Caf ont tenté de favoriser la sélection sénégalaise contre les Verts et de priver ces derniers du trophée », a-t-il déclaré, dans un entretien accordé au site Koora. Selon lui, l’équipe algérienne était sacrée championne d’Afrique, malgré la manigance de la Caf qui a tenté de la priver de son sacre.

Fahmy tacle la Caf

S’exprimant sur l’utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage (Var) dans les compétitions africaines, Fahmy affirme : « Les responsables de la Caf ne se sont jamais souciés du développement du football. Ils ne veulent pas d’un arbitrage juste, car les arbitres constituent leurs armes pour truquer les résultats ».

Licencié de la Caf…

Après avoir accusé le président de l’instance de harcèlement sexuel et de corruption, le secrétaire général de la Confédération africaine (CAF), l’Égyptien Amr Fahmy, a été licencié. Le «comité exécutif de la CAF a pris la décision le 11 avril, de révoquer Amr Fahmy», avait indiqué Nathalie Rabe, responsable de la communication de Confédération, affirmant par ailleurs, «ne rien savoir sur les accusations» en question.

senego

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here