XALIMANEWS: Hier lors de la rencontre des femmes leaders, la présidente de « Car leneen », Amsatou Sow Sidibé a dénoncé l’emprisonnement de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall, au moment où des gens accusés de choses beaucoup plus graves vaquent tranquillement à leurs occupations, rapporte le quotidien Voxpopuli.
« On soupçonne certains d’avoir détourné ou d’avoir été auteurs de corruption ou d’être corruption sur des sommes extrêmement importantes. On choisit les personnes moins gravement soupçonnées pour les emprisonner et laisser les autres se promener. Dans une Etat de droit c’est inadmissible. Le cœur ne peut peut l’accepter, la solidarité nationale ne saurait l’accepter », a d’abord tonné Pr Amsatou Sow Sidibé. Avant d’indiquer: «  nous demandons solennellement que Khalifa Sall soit libéré parce qu’il n’y a pas de raison de l’emprisonner et laisser un villégiature des personnes sur qui pèsent des soupçons beaucoup plus graves. C’est un emprisonnement qui est unité »
Selon elle en à croire nos confrères de «  Voxpopuli », la place de Khalifa n’est pas la prison. «  Il doit sorti l. Cenque nous voyons c’est, cette politique du deux poids, deux mesures pour un juriste comme moi, c’est inadmissible. Indépendamment de la dénonciation et du refus de la politique du deux poids deux mesures, nous sommes là parce que nous sommes des femmes de paix », fait savoir Amsatou Sow, rapporté par le quotidien Voxpopuli

PID

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here