Antoine Griezmann et Thomas Lemar seront officiellement coéquipiers en club à partir de ce lundi. Les deux internationaux français vont signer à Istra leur contrat avec l’Atlético de Madrid, le premier pour prolonger jusqu’en 2023, avec une revalorisation salariale substantielle à la clé, le second pour s’y engager, jusqu’en 2023 également, après que l’AS Monaco, où il était lié pour deux saisons encore, et les dirigeants madrilènes se sont entendus sur un transfert de 70 M€.

D’une certaine façon, l’avenir de ces deux-là était lié, Griezmann discutant très souvent avec Lemar depuis le rassemblement à Clairefontaine pour le convaincre de le rejoindre. Ce dont Lucas Hernandez, l’un des autres Bleus des Colchoneros, a convenu dimanche : «C’est vrai que Griezmann lui a beaucoup parlé du club.» Pour lui, l’arrivée du Monégasque (22 ans) est une très bonne nouvelle et il est prêt à l’aider à se sentir bien : «Thomas, c’est un très bon joueur. Il va être bien. Il a Antoine, il m’a moi aussi pour l’aider à bien s’intégrer.»

Recruter Lemar était une chose, conserver Griezmann (27 ans) en était une autre pour l’Atlético. Là encore, Hernandez ne dissimulait pas sa satisfaction : «Dans le documentaire, sa femme lui a dit : « Allez, chico, tu peux être une star ici. À Barcelone, tu seras un joueur en plus. » Elle a tout dit. C’est la vérité. À Barcelone, ce serait l’ombre de très grands joueurs. À l’Atlético, c’est LE joueur, notre leader.» Visiblement, Griezmann a écouté sa femme…

L’équipz

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here