XALIMANEWS : Le président de la République Macky, au lendemain de sa réélection, avait tendu la main à l’opposition pour un dialogue national sur la gestion du pays. Selon le quotidien La Tribune, le PDS a donné son accord et va rejoindre le dialogue.

Selon Me Amadou Sall:  » nous allons participer au dialogue. Mais nous sommes pour un dialogue politique et non pour des accords politiques ».


Après le départ de plusieurs responsables du parti, le PDS reste dans une position de négociation pour sa survie au sein de l’arène politique. Avec le vieux âgé, son fils en dehors du pays, le PDS perd de jour en jour son poids électoral.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here