XALIMANEWS : Un fait inédit s’est produit à l’assemblée nationale, lors de la plénière sur la loi de finance rectificative. Les députés de la majorité, conduits par Amérou Gningue, ont quitté la salle quand Ousmane Sonko a pris la parole ce dimanche. Ce qui n’a pas semblé déranger le leader de Pastef qui a quand même tenu son discours : «On me facilite la tache, car je ne suis pas venu à l’assemblée pour m’adresser à une majorité mécanique  transparente qui ne connait pas les enjeux», a-t-il dit.

4 Commentaires

  1. bravo SONKO ton discours est tellement bétonné qu’à chaque fois que tu fait une sortie, c’est pour les mettre chaos direct.
    ils t’avait dit que :
    1) tu mentit sur l’histoire des impôts non payé des député et hop ils sont parti payés.
    2) tu mentait sur le livre sur pétrole et hop bbc est venu enfoncer le clou et la débandade est devenu incontrolable.
    3) tu mentais qand tu les demandais de ne pas voter la loi sur les paradis fiscale et hop macky est venu confirmé ton alerte.
    4) tu mentais quand tu alertais sur la tentions de trésorrerie et hop, le ministre des finance t’a confirmé en jouant sur les mots.

    bref ne soit pas étonné qu’ils te disent tout le temps que tu ments, c’est normal car tu ainchaine les coup chaos.

  2. Sonko Fusilleur mérite amplement d’être boycotté par une Assemblée qu’il ne respecte pas. Qu’il continue de parler dans le vide… Khamadi bakhoul…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here