XALIMANEWS- Les travaux ont pris fin, ce jeudi, avec l’adoption, sans débat, du budget du ministère de l’Economie et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

Durant une trentaine de jours, des débats contradictoires ou non ont eu lieu à l’hémicycle. Pour sa part, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse profité de l’occasion pour sermonner ses collègues députés dont certains se sont défoulés sous fond d’échanges houleux. Ce que d’aucuns n’ont pas apprécié.

Selon Moustapha Niasse,  la diversité des idées et des opinions doit primer sur tout et être le socle de la démocratie à l’Assemblée.

« Nous devons nous accepter mutuellement. Nous sommes tous à égalité. Mais, chacun vient avec ses idées. Lorsqu’on reste assis pendant deux, trois ou quatre heures, l’organisme produit une substance que l’on appelle l’adrénaline. Ce n’est pas pour rien qu’on vous distribue tout le temps des bouteilles d’eau. Quand l’adrénaline monte et qu’on boit de l’eau, le métabolisme baisse. C’est pour ça qu’on vous distribue tout le temps de l’eau. Et ça c’est pour que nous retrouvions l’équilibre nécessaire, pour que l’être humain voit son génie et revienne avant les passions, les colères et l’énervement », regrette-t-il.

Et d’ajouter : « le peuple nous écoute, le peuple nous entend, le peuple nous regarde et le peuple nous voit ».

2 Commentaires

  1. Monsieur le président prenez la retraite vos messages passent difficilement maintenant. Laissez les moins vieux diriger cette Assemblée. Vous avez posé des pierres depuis Senghor, il temps de partir comme l’avait fait votre premier mentor.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here