XALIMANEWS- Cette déclaration est de Mamadou Lamine. Revenant sur l’affaire Bougazelli, le leader du mouvement Tekki, député à l’assemblée nationale, parle du coût des députés à l’hémicycle et qui repose sur le dos du contribuable sénégalais.
« Sous ce rapport, le débat sur le niveau d’imposition des députés n’a pas de sens. Ce qui est important, c’est de noter que le coût moyen par an d’un député est autour de 100 millions, qu’il faut comparer au service rendu à la Nation ».
Il dénonce notamment le fait qu’un Président de Commission siégeant à la Conférence des Présidents de l’Assemblée Nationale du Sénégal, qui est aussi un patron de BBY à l’Assemblée nationale en arrive là.

Selon Mamadou Lamine Diallo, Bougazelli aurait pu être formé et conscientisé sur « la signification profonde des politiques publiques. Pour lui, les ressources publiques doivent être accaparées pour être redistribuées à sa famille, son marabout et sa clientèle ».
« Il n’est certainement pas seul dans le dispositif de BBY, gouvernement, HCCT, CESE, etc. Ses relations avec le ministre en charge de l’industrie sont bien connues à l’Assemblée Nationale, qui a le même niveau que Bougazelli. Et c’est ce monsieur qui s’occupe de l’industrialisation du Sénégal. Quelle honte ! », a-t-il déploré.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here