Une explosion a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés lundi soir à Manchester, dans le nord de l’Angleterre, à la sortie d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. L’explosion a eu lieu non pas à l’intérieur de la Manchester Arena mais hors de ses murs, dans un espace public, assure la direction du site sur son compte Twitter dans la nuit de lundi à mardi. L’auteur de l’attentat est mort en faisant exploser un engin, indique la police, qui parle d’attentat terroriste.

“Nous sommes en état de confirmer qu’il y a eu un incident alors que des gens quittaient le spectacle d’Ariana Grande hier soir”, a indiqué la Manchester Arena peu après 1h00 (2h00 du matin en Belgique). “L’incident a eu lieu hors de la salle, dans un endroit public. Nos pensées et prières vont aux victimes”.

Bilan en hausse
La police a fait état dans un premier temps de 19 morts et une cinquantaine de blessés mais vers 8h, le bilan a été revu à la hausse: on dénombre à présent au moins 22 morts, dont plusieurs enfants, et 59 blessés.

“Incident terroriste”
La police de Manchester a été appelée sur place “juste avant 22h35″ (23h35 en Belgique) après que des spectateurs ont fait état d’une explosion dans le complexe où avait lieu le concert. Ce qui avait précédemment été qualifié d'”incident grave” est désormais traité comme un “incident terroriste, jusqu’à preuve du contraire”, précise la police.

Parallèlement, la police avait indiqué durant la nuit qu’elle avait procédé à une explosion contrôlée non loin de là, aux Cathedral Gardens, un espace vert tout proche de la salle. Le paquet visé n’avait finalement rien de suspect, il s’agissait de vêtements abandonnés.

Panique à l’intérieur de la salle
Dans un premier temps, l’information avait circulé que l’explosion entendue par les spectateurs en train de quitter le concert d’Ariana Grande, et qui a provoqué des mouvements de panique parmi la foule, avait eu lieu dans le foyer de la Manchester Arena. Les rues aux alentours ainsi que la gare de Manchester Victoria ont été fermées.

“Nous étions en train de quitter la salle après le concert d’Ariana Grande vers 22h30 (21h30 GMT) lorsqu’on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde, et tout le monde essayait de fuir la salle”, a raconté Majid Khan, 22 ans, à l’agence britannique Press Association. “Tous les gens qui étaient de l’autre côté de la salle de concerts où le bang a été entendu sont soudain venus vers nous en courant et ils essayaient de sortir, donc ça bloquait, et tout le monde fuyait vers la sortie qu’il pouvait trouver le plus rapidement possible”, a-t-il ajouté. “C’était la panique”.

Ariana Grande en sécurité
Un porte-parole d’Ariana Grande a assuré que la chanteuse allait bien, selon l’agence Reuters. Il était prévu que la vedette se produise dimanche au Sportpaleis d’Anvers, dans le cadre de sa tournée “Dangerous Woman” qui a été suspendue en Europe dans la foulée du drame.

PARTAGER

1 Commentaire

  1. C’est le prix à payer pour le Brexit. Quitter l’UE, cela attire des attentats terroristes “islamisto-djihadistes”, tout comme soutenir la Palestine. Il reste peu pour que le monde se réveille.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here