XALIMANEWS- Dans une lettre intitulée “Khalifa Ababacar Sall vous écrit, l’édile de la ville de Dakar tire sur le régime qui, selon lui, l’a privé de tout mouvement pour l’empêcher de prendre part à la campagne électorale.

“Depuis cinq ans, le peuple sénégalais subit les violences , les injustices et les échecs de la politique du pouvoir , violations des libertés publiques , recul démocratique et instrumentalisation de la justice à des fins de règlement de compte politiques , inféodation de l’ Assemblée Nationale au pouvoir exécutif”, note-t-on.

Il a informé dans ce cadre qu’il participe à cette campagne électorale pour faire valoir ces droits politiques malgré l’acharnement et l’emballement judiciaire sans précèdent.
“N’en déplaise à mes adversaires politiques même en détention, notre projet est en mouvement ajoutant qu’il n’accepte ni la résignation, ni le silence auquel le pouvoir veut le réduire.

Ainsi, il propose avec sa coalition de construire ensemble la force de l’élan nécessaire pour redresser le Sénégal et l’installer dans une trajectoire qui rassemble et élève ses filles et fils dans un destin commun.

 

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Merci bien Monsieur le Vrai Président n’en déplaise au méchant c’est ce qu’on attend d’un homme d’Etat
    la vérité est connue mais la force est la mais il y’a de force que Dieu le Tout Puissant
    si ce méchant savait ce qui l’attend il …..
    VIVE kALIPHA

  2. Quand une grenouille veut à tout prix devenir bœuf, elle ne peut que se torpiller toute seule. c’est le cas de ce petit ambitieux mal pris avec sa folie de grandeur. Un seul leadership gagnant BBY et Pr Macky Sall, le reste n’est que passé sinon improvisation hâtive et brouillonne

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here