Un mois après l’attaque du camp d’Inates, le ministère nigérien de la Défense a annoncé que « 63 terroristes » et 25 personnes avaient été tués au camp militaire de Chinégodar, près de la frontière malienne.

Les combats avaient fait 71 morts. Un mois après l’attaque d’Inates, « 63 terroristes » et 25 personnes ont été tués jeudi 9 janvier à Chinégodar (ouest, frontière malienne), selon un communiqué du ministère nigérien de la Défense.

« Jeudi, aux environs de 13H00 (12H00 GMT), le poste militaire avancé de Chinégodar a repoussé une attaque menée par des éléments terroristes. Le bilan provisoire est le suivant : côté ami 25 décédés et 6 blessés. Côté ennemi 63 terroristes neutralisés (tués) », selon le texte lu à la télévision publique par le porte-parole de la Défense, le colonel Souleymane Gazobi.

France 24

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here