XALIMANEWS : Invité dans l’émission « Takussanou Djolof » par le grand journaliste Mayacine Diop, Babacar Bâ (président du Forum du Justiciable) est très largement revenu sur la faiblesse de la justice sénégalaise qui, selon lui, manque d’indépendance et ne juge pas comme cela se doit.
En effet, selon Babacar Bâ, la justice sénégalaise est manipulée par le pouvoir exécutif qui l’utilise et ne lui permet pas de faire correctement son boulot. De son avis, il n’y a pas de véritable séparation de pouvoirs au Sénégal. Et sur le côté de la justice où la carrière des magistrats est gérée par le chef de l’Etat, on ne peut pas constater l’autonomie de ces agents judicaires. A lui d’ajouter que la manière dont la justice marche au Sénégal, laisse vraiment à désirer.
Par ailleurs il souligne par ailleurs que la question concernant Karim Wade est purement politique.
Entre autre sujets très importants analysés par Babacar Bâ, et que nous vous proposons de suivre:

3 Commentaires

  1. C’est le lieu d’admirer tout le courage de Sonko, TAS et Dème.
    Quand on se respecte soi-même, on ne se plit pas pour des calculs carrièristes. C’est la même chose qui avait valut à Cheikh Anta Diop son ostrascisme.

  2. Le procureur spécial Aliou Ndao l’a dit: Ils reçoivent des directives par téléphone. On ne leur donne même pas des ordres de violer la loi par écrit, ce qui ferait que l’auteur ne pourrait pas le nier. Par conséquent si le juge réfléchit bien, il comprendra que celui qui l’utilise se cache et l’expose, lui.

    • Vous ne respectez que les juges qui parlent et pensent comme vous ,et disent le droit en faveur de vos leaders.
      Vous pensez avoir le monopole de la vérité,de la justice,de l interpretation juste du droit.
      Dans un pays comme le Sénégal,vous avez tellement de choses à dire,tellement de gens à défendre à commencer par ceux qui croupissent dans les cellules des nos prisons en attente d être juges.
      L injustice c’est cette justice des politiciens,marabouts et célébrités qui finissent toujours pas s en sortir la où les anonymes sont oubliés et laissés à leur sort.Il faut combattre ce système et ne pas utiliser la gens pour exister.
      Cette presse est pire que la justice,parlez en par exemple avant qu elle ne brule ce pays.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here