XALIMANEWS – Les femmes n’enfantent plus comme avant. C’est ce qui ressort de l’enquête démographique menée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie sur la fécondité au Sénégal. A Dakar comme dans les régions, la contraception a pris une grande place dans les couples. Ce qui fait que l’indice de fécondité a considérablement baissé, a indiqué Aboubacar Sadikh Bèye, Directeur général de l’Ansd. A l’en croire, le Sénégal est descendu de la barre de la moyenne de 5 enfants par femme. “C’est la première fois que le Sénégal descend de la barre de la moyenne de 5 enfants par femme en âge de procréer. L’enquête de cette année montre qu’en moyenne nous sommes à 4,7 enfants par femme”, renseigne M. Bèye…

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here