XALIMANEWS : Les dés sont jetés. Que les politiciens professionnels se tiennent prêts à affronter Cheikh Ibrahima Ciss dit Baye Ciss. L’homme d’affaires qui fait du développement de Kaolack un sacerdoce, compte prendre la mairie pour impulser l’émergence de la ville de Mbossé Coumba Djiguene. « Mon ambition est de développer Kaolack, ma ville natale. Avec ou sans la mairie, je poursuivrai mon programme de développement pour Kaolack. Mais il me faut la mairie comme cadre institutionnel, et je la prendrai », a-t-il laissé entendre dans les colonnes de l’Observateur.

8 Commentaires

  1. Il a dit : » Je prendrais la Mairie » mais le plus grand des voleurs ne peut pas prendre la mairie, il faut être élu et pour être élu, il faut faire campagne et là….. on va en apprendre des choses sur ce voleur.
    Et oui, d’où viennent ses soit-disant milliards , on veut savoir , c’est loin d’être clair….. D’ailleurs à Conakry, on l’avait mis vite fait en prison.

  2. Quand le voleur revient au pays avec son butin !!! oui ce n’est qu’un voleur Baye Ciss !! C’est le seul métier qu’il a exercé après avoir raté 3 fois son bac à Dakar !! Aucun diplôme mais excellent voleur !!

  3. Monsieur Ismael,
    Je penses que la meilleure manière de condamner la personne c’est de donner des justifications (des preuves) sur ce qu’on avance. Les gens ont vu au moins des réalisations effectuées par Ce Baye CISS dont tu dénigre ses actions mais toi d’où sorts tu et quel diplôme as tu obtenu du moins LOFI DEF et si c’est quelqu’un qui t’as envoyé dis nous et montre nous ce qu’il a fait à kaolack et ce qu’il envisage de faire. Pour Baye CISS au moins on est entrain de constater ses réalisations avec diplôme ou sans diplôme. Son ambition est clairement défini et ses actions sont visibles. Mais sénégalais WAKH REK SANS RIEN PROUVER. Les gens sont au moins assez intelligents pour analyser tes écris qui ne valent rien et qui ne sont que l’expression d’une jalousie.

    • Guinée: Les pots pourris d’Afreximbank autour de ses prêts de 78 millions USD
      L’affaire des prêts d’Afreximbank en Guinée portant sur une valeur de 78 millions USD en faveur de promoteurs privés, prend une nouvelle tournure aux odeurs nauséabondes. Un véritable monstre à plusieurs têtes que dévoile « Confidentiel Afrique » sur ces pots pourris d’Afreximbank qui intriguent et qui sont tous arrangés par le Cabinet CISCORP INTERNATIONAL.

      Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Août 2018 à 11:24

  4. Guinée: Les pots pourris d’Afreximbank autour de ses prêts de 78 millions USD
    L’affaire des prêts d’Afreximbank en Guinée portant sur une valeur de 78 millions USD en faveur de promoteurs privés, prend une nouvelle tournure aux odeurs nauséabondes. Un véritable monstre à plusieurs têtes que dévoile « Confidentiel Afrique » sur ces pots pourris d’Afreximbank qui intriguent et qui sont tous arrangés par le Cabinet CISCORP INTERNATIONAL de Monsieur Ibrahima CISS surnommé BAYE CISS.

    Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Août 2018 à 11:24

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here