XALIMANEWS : Un gros scandale secoue l’hôpital Principal et celui de Pikine. Et les deux structures sanitaires risquent d’avoir des démêlés avec Dame justice. La raison : une plainte pour « exposition d’une personne à une maladie grave », a été déposée sur leurs tables. Et pour cause, le bébé M.N.T. a été contaminé au Vih/Sida alors que ses parents sont bien portants, révèle Vox populi, repris par Senenews.

Hospitalisé dans les deux hôpitaux, la mère de l’enfant considère que son fils a attrapé le virus dans l’une de ces structures sanitaires.
La fillette est née le 31 janvier 2017 à l’hôpital Principal de Dakar et a été laissée à la crèche, 14 jours durant, le temps de régulariser les frais d’hospitalisation. Seulement, quand il fallait libérer l’enfant, le carnet de santé ne leur a pas été remis, précise la mère dans la plainte. Le personnel de l’hôpital Principal de Dakar souligne qu’il a été perdu.
Maladif, le bébé sera conduit à l’hôpital de Pikine où des tests ne révèlent, premièrement, aucune maladie. Un test Vih/Sida a fini par être pratiqué et ce fut la surprise générale. Ce même test sera également fait, à deux reprises sur les parents, il sera négatif.
Conclusion, selon la mère, « bébé M.N.T. a contracté le virus du Sida pendant l’une de ses hospitalisations ». La famille, par ailleurs, n’arrive toujours pas à accéder au dossier médical de l’enfant, souligne le journal qui donne l’information.

La plainte déposée vise le Directeur de l’hôpital Principal de Dakar, celui de Pikine, le responsable de la maternité de l’hôpital Principal, celui du service de pédiatrie de l’hôpital Principal et le responsable du service de Pédiatrie de l’hôpital de Pikine.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here