En grève depuis le 26 février pour protester contre des défalcations, les magistrats du Bénin ont suspendu leur mouvement et reprennent leur activité ce lundi 7 mai. Les tribunaux étaient fermés pour lutter contre ses retenues sur salaire opérées par le gouvernement après des grèves antérieures. Les magistrats espèrent que le gouvernement sera sensible à cet effort et entendra leurs demandes.
Issoudine Ibrahim, juge d’instruction à Porto Novo et vice-président de l’UNAMAP, l’Union nationale des magistrats du Bénin, explique que leurs revendications n’ont pas encore abouti, mais il espère que les autorités répondront favorablement à leur geste de bonne volonté de reprendre le travail, notamment lors d’une éventuelle rencontre avec le gouvernement.
Rfi

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here