Octobre bouscule déjà septembre ! Ce mois est retenu par la coalition de l’opposition politique, Bennoo Siggil Senegaal, pour en finir avec la question liée à la candidature. Scepticisme ou optimisme ? Octobre s’annonce rouge ou, tout simplement, vert (top départ) pour les alliés qui entendent défaire Wade.

De jour en jour, les esprits s’échauffent face à la météo populaire qui prédit un prochain éclatement de la coalition Bennoo Siggil Senegaal, quand d’autres soutiennent le contraire. Et, depuis que Bennoo Alternative 2012 est portée sur les fonts baptismaux, il apparait clair que Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng, Abdoulaye Bathily et Cie sont dans le doute. Car, le peuple attend qu’ils se prononcent sur une question aussi cruciale que la candidature unique ou plurielle limitée. Aussi, après plusieurs dates retenues puis repoussées pour certaines raisons jugées cruciales, BSS a finalement avancé octobre.

De quoi rassurer les Sénégalais qui avaient voté pour eux, au soir du 19 mars de l’année 2009, lors des élections locales. Mais, est-ce que ce sera le cas pour le choix du capitaine d’équipe qui battra campagne pour les besoins de la Présidentielle ? Nombreux sont ceux qui préfèrent donner leurs langues au chat. D’autres adoptent une autre formule : tirer le diable par le bout du poil de la queue. Démarche ambiguë, mais qui pourrait aboutir à un moindre mal qui se résume à l’éclatement de ladite coalition. Une bataille politique certaine, surtout que l’on soutient que le candidat de Bennoo sera issu soit du Parti Socialiste (PS) ou de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP).

Seulement, il est à signaler que lorsque ces deux «cailloux» se battront à (parti) ouvert, ils ont encore la chance d’être séparés par d’autres cailloux appartenant à la gauche. Entre autres formations politiques, il y a la LD, le PIT, le RTA-S… Bien que quelques «œufs» paieront les pots qu’ils n’ont pas cassés, car ils seront cassés. L’adage dit : «quand deux œufs se battent, ce n’est pas à l’œuf de les séparer». Mais, dans ce combat attendu pour octobre, Bennoo devra dépasser la porte d’entrée du château des alliances pour entrer dans l’antichambre de l’unité consensuelle. Ce qui est sûr, octobre bouscule déjà septembre et s’annone rouge ou tout simplement vert (top départ) pour les alliés qui entendent défaire Wade.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here