XALIMA NEWS – Les uns étant déjà partis, les plus tenaces s’apprêtent à plier bagages. Les commerçants du boulevard Centenaire ferment plus tôt que d’habitude. Pour cause, ils doutent que la sécurité puisse maîtriser le nombre impressionnant de personnes et militants arrivés sur les lieux.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here