XALIMANEWS : Sans Hummels, ni Lewandowski, le Bayern Munich aura une reprise pas assez facile pour cette 18éme de la Bundesliga. Quatrième du classement, Leverkusen pourrait s’emparer de la deuxième place en cas de victoire.

“Je suis optimiste, même si on peut dire que ce sera un match difficile. Nous sommes tous motivés et nous voulons poursuivre sur notre lancée d’avant Noël”, a lancé Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern (41 pts), actuel leader avec 11 points d’avance sur Schalke (30 pts).

Les champions en titre ont terminé 2017 par une série de six victoires consécutives, et semblent voler tout droit vers un sixième titre d’affilée, après avoir surmonté le passage à vide qui a provoqué l’éviction de Carlo Ancelotti en septembre et le retour sur le banc du vieux magicien Jupp Heynckes.

“Je ne fais aucune déclaration de guerre”, a d’ailleurs dit modestement l’entraîneur de Leverkusen Heiko Herrlich: “Nous le savons tous: si le Bayern est à 100%, ce sera dur. Peut-être qu’on les prendra un jour où ils ne sont pas à 100%, et là nous avons une chance”.

Le Bayern Leverkusen (28 pts) est actuellement quatrième à deux points de Schalke (30 pts), qui se déplace samedi à Leipzig (28 pts). Deux autres équipes comptent aussi 28 points, Dortmund et Mönchengladbach.
Au Bayern, après la grosse baisse de rythme fin décembre, due à la fatigue physique, “le plaisir de jouer est revenu”, a assuré Thomas Müller, capitaine par intérim en l’absence de Manuel Neuer: “Si nous restons tous en bonne santé ça va aider évidemment, mais nous avons aussi besoin de bonnes combinaisons, de beaucoup de mouvements sans ballon, et de trouver le rythme”.
Quel avenir pour “Robbery”?

Malgré un camp d’entraînement au Qatar début janvier et une semaine de préparation à Munich, Heynckes ne pourra pas compter sur son effectif au complet.

Outre les deux blessés “longue durée” toujours en rééducation, Neuer (fracture du pied) et Thiago Alcantara (déchirure musculaire), les stars Robert Lewandowski (tendon rotulien) et Mats Hummels (adducteurs) sont laissés au repos. Ils ne reprendront l’entraînement complet que la semaine prochaine.

En l’absence de Lewandowski, la nouvelle recrue Sandro Wagner devrait logiquement faire ses débuts. L’avant-centre international de 30 ans, tout juste arrivé de Hoffenheim, est officiellement la “doublure” du buteur polonais. Et il espère bien glaner assez de temps de jeu pour gagner sa place au Mondial-2018 avec la Mannschaft.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here