XALIMANEWS-Déclaré comme un établissement public à statut spécial qui est investi des missions d’intérêt général, la Caisse de dépot et de consignation doit contribuer au développement économique et social. Créée par la loi 2006-03 du 04 janvier 2006 pour assurer la réception et la gestion des dépôts et consignations des organismes et des particuliers ainsi que la garde des fonds disponibles de la Caisse nationale d’Epargne, elle doit venir en appui aux politiques publiques de développement. Selon le libellé du cahier de charge publiée sur le site de la CDC visité par XALIMA, l’institution a notamment le rôle de banquier du service public de justice. Elle reçoit les dépôts d’un certain nombre d’officiers ministériels et d’auxiliaires de justice et assure la sécurité, la transparence et la neutralité nécessaires à la protection des fonds de tiers.

Pour lui permettre de contribuer de manière plus significative à l’effort de financement de l’économie, la loi portant sa création prévoit, entre autres, de lui confier la gestion de fonds de retraites, notamment le Fonds National de Retraites, les dépôts de garantie constitués par les usagers auprès des concessionnaires de service public.

L’organigramme de la CDC est principalement de la Direction générale, du Secrétariat général ainsi que de la Caisse générale et d’autres cellules secondaires, rattachées à la hiérarchie.

Placée sous le sceau de la foi publique, la CDC est, par ailleurs, contrôlée par l’autorité parlementaire.
La loi 2006-03 du 04 janvier 2006 portant création de la CDC décrit le mode de gouvernance de la Caisse avec des principes bien précis qui régissent ses organes : indépendance de la commission de surveillance et autonomie du Directeur Général.

Une Commission de Surveillance est chargée d’exercer le contrôle des opérations de la Caisse, des orientations stratégiques, des prises de participation, de la vérification des comptes et des décisions majeures.

La collecte des dépôts et consignations

La CDC se substitue au Trésor public dans la réception et la gestion des dépôts et consignations des organismes et des particuliers ainsi que la garde des fonds disponibles de la Caisse Nationale d’Epargne (CNE), renseigne t-on au niveau du service public.

Il faut noter qu’à l’heure, au moment où un nouveau Directeur général, en la personne de Aliou Sall, est nommé, aucune information n’est affichée sur la situation de la Caisse générale ni sur la “Sécurité des fonds collectés”.

PARTAGER

6 Commentaires

  1. Comment des gens qui ont justifié tout leur combat contre Wade par le prêt d’une INTENTION de faire de son fils son héritier ont fini par accepter que Macky Sall fasse d’Aliou Sall, son frère, ce qu’il est entrain de faire de lui ? Il doit y avoir là une maladie mentale que nous n’avons pas encore comprise.

    • parce que la situation n’est pas la meme. ces gens ont marabouté tout un peuple pour les maintenir en esclavage et aussi qu’il n’y aucun sénégalais fort mystiquement et ayant assez de “couilles” je m’excuse pour le terme, pour rassembler, organiser avec intelligence la résistance et la riposte à la hauteur de l’affront que nous subissons depuis 2012. macky croit qu’il tient la police, la gendarmerie et l’armée, et qu’il croit aussi que le sénégalais est assez couard et poltron pour faire face. il faut lui prouver le contraire en avertissant et en posant des actes devant le monde à l’image de ce qui s’est passé en cote-d’ivoire; ce qui se retournera à coup sur contre lui et sa cour

  2. tous les biens de Aida diongue sont gardes dans cette caisse pour museler le PDS. Maintenant macky donne ses fonds a Alioune sall pour preparer la campgne de 2019. Senegalyi boulene na ngou goulene Djeun. koulen djokh khaliss lek leen waye boulen ko wotel. Alioune sall navait rien avant lelection de macky donc cest largent du peuple.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here