XALIMANEWS- C’est une campagne difficile pour la Sonacos. Pour la commercialisation de l’arachide en 2019, la société nationale peine à faire face.

Selon les informations révélées par le journal L’EnQuête, une situation alarmante au sein de la Sonacos fait que tous les camions vont vers les exportateurs.

Et la source de préciser que seules 100 tonnes ont été collectées à Diourbel et 125 tonnes à Kaolack. Pour les usines de Ziguinchor et de Louga, rien n’a été collecté. A ce titre, une lettre de préavis aurait été envoyée aux saisonniers.

1 Commentaire

  1. Les paysans doivent être respectés. La SONACOS ne peut pas acheter tout ce que produit la seule région de Kaolack d’abord, ensuite à 210 f le kilo là où les opérateurs offrent de 250 à 300 f le même kilo avec moins de protocoles, soit une différence de 40mille à 90mille francs par tonne il n’y a même pas à réfléchir. Ceux qui ont vendu leurs graines doivent se mordre les doigts. Maintenant après avoir vendu leurs graines ailleurs, les paysans doivent penser à garder leurs propres semences et non à attendre celles de l’État qui risque de ne pas en avoir assez ou pas du tout.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here