XALIMANEWS : Pour avoir sillonné le Sénégal, en entier, Idrissa Seck est rentré, hier, à Dakar, point de chute de sa campagne électorale, avec une voix presque cassé. Mais, dans un moment ou la diatribe est le sport national, le candidat na pu s’empêcher de tirer sur celui qu’il veut remplacer à la tête du Sénégal, Macky Sall. Le président de la coalition « Idy 2019 »a listé les trois capitaux de l’actuel occupant du palais de l’avenue Roume, non sans lui donner, encore une fois, une leçon sur « comment gérer le Sénégal.
Apres les remerciements et encouragement pour galvaniser des militants déjà acquis à sa cause, le candidat de la coalition « Idy 2019 » s’est, sans tardé attaqué au candidat sortant, Macky Sall, dont il liste les trois péchés capitaux à savoir : le manque de culture, la destruction de l’état avec la manipulation des autres institutions par le président de la république et l’absence de souveraineté économique. « Je pense que l’actuel président s’il était assez intelligent et cultivé, ne serai pas banni par la population après avoir dirigé le pays pendant 7ans. Mais ce qui lui a causé tout ces problèmes, « c’est son manque e culture qui fait qu’il ne sait pas comment dirigé le pays », campe t-il.
Avant de dire la « leçon » : « on ne dirige pas le Sénégal par la méchanceté, on ne dirige pas le Sénégal par le « niagal », on ne dirige pas le Sénégal par la force. Mais on dirige le Sénégal par le soutien constant et la clémence vis-à-vis du peuple. Deuxième chose c’est la façon dont il a déstructuré les autres institutions. Ce qui fait c’est lui qui décide au niveau de l’assemblée, et c’est aussi lui qui décide au niveau de la justice et au niveau de l’administration publique, il a finit de transformer tout le monde en des militants de l’APR. La troisième chose c’est qu’on n’a finit de marginaliser les sénégalais dans la compétition économiques du pays », indique Idrissa Seck qui pense que c’est trois « péchés » réunis font que, « aujourd’hui, il est arrivé a un point ou tout le monde chante « na dem ». Pour terminer, il appelle ses militants à aller voter et à sécuriser leur vote et en finir avec le régime de Macky Sall. Macky Sall qu’il invite a ne rie, tenté après avoir constaté sa défaite. Balance t-il dans les colonnes des échos.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here