XALIMANEWS – Pour son troisième jour de campagne, la tête de liste nationale du Rassemblement démocratique sénégalais (Rds), Mame Matar Guèye, est allé ce mardi, à la rencontre des ex-travailleurs d’Ama-Sénégal et de la Sias, qui observent une grève de la faim.
A cet effet, la tête de liste nationale du Rds invite le gouvernement à penser à «ces pauvres pères et mères de familles» et promet une fois élu député, de faire une proposition de loi pour éviter pareilles situations à l’avenir.
«Je prends l’engagement que dès notre accession à l’hémicycle, parmi nos priorités, nous plaçons en super priorité, la nécessité, désormais, d’imposer à l’Etat au moment de dissoudre des sociétés, d’éviter de mettre la charrue avant les bœufs. Mais, plutôt de ficeler d’abord le plan social, de trouver d’abord son financement avant de procéder à la dissolution de toute autre sociétés, pour que désormais, qu’on ne se permettre plus de dissoudre des sociétés et de jeter des pères de familles dans la rue.», a-t-il laissé entendre.
Pour rappel, ces ex travailleurs d’Ama Sénégal se sont lancés dans cette grève, suite à un non versement de leurs droits estimés à 3 milliards de francs, par l’Etat. Et la dette sociale court depuis 2007.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here