Hier, face à l’une des équipes favorites de la 32ème édition de la CAN, le Nigeria, les Lions du Sénégal ont encore sorti leurs griffes. En match de préparation en vue de la Coupe d’afrique des nations, les hommes d’Aliou Cissé ont battu l’équipe de Gernot Rohr sur la plus petite des marges (1-0).

Auteur d’une passe decisive de l’unique but de la rencontre, Krépin Diatta marque de plus en plus son empreinte dans cette équipe nationale du Sénégal. Le plus jeune ( 25 février 1999) de la tanière montre tout son talent depuis son arrivée en mars dernier : Trois matchs et deux passes décisives pour le pensionnaire de Bruges.

Malgré sa posture de plus jeune joueur des 23 sélectionnés, Krépin Diatta a montré à ses coéquipiers qu’il n’avait pas froid aux yeux. Aussitôt appelé par Aliou Cissé, en vue de la dernière journée des phases éliminatoires de la CAN 2019 contre le Madagascar, le milieu de terrain a mis tout le monde d’accord sur sa technique à l’état pur et sa fluidité dans ses sorties de balles. Ce jour là, son apport dans l’animation du jeu des lions a été impressionnant.

Impliqué sur les deux buts du Sénégal face aux malgaches (2-0) à Thiès. Idem pour le match amical contre le Mali au Stade Léopold Sédar Senghor. Alors le sénégal s’acheminait vers une défaite devant les Aigles, le jeune milieu de terrain a fait parler de son aisance technique. Pivotant puis orientant le jeu vers Sadio Mané ( nouveau entrant), Krépin avait permis à l’attaquant de Liverpool de se projeter en avant et d’égaliser pour les lions avant de prendre l’avantage dans les l’ultimes secondes de la partie (2-1) par Moussa Konaté.

Tapha Sadio, journaliste et consultant : « C’est un profil unique dans cette sélection »

Pour sa première participation à une phase finale de la Can senior, Krépin Diatta a de la valeur sûre pour s’imposer dans l’entre-jeu sénégalais au coté de Idrissa Gana Guèye, le parton du rond central des lions. « Il est un joueur hybride et cela on l’a constaté cette saison avec Bruges où on l’a vu performant au poste de piston dans la défense à 5 brugeoise ! En équipe nationale des moins de 20 ans, lors des campagnes de CAN et Mondial de la catégorie en 2017, il a excellé en meneur de jeu dans le dispositif de Koto. Pour finir, on sait aussi qu’il évolue de façon naturelle en milieu relayeur à deux ou trois têtes. C’est un profil unique dans cette sélection, capable d’accélérer le jeu par la passe grâce à sa justesse technique et sa clairvoyance. Mais aussi par sa percussion balle au pied grâce à son explosivité. Il ferait un bon lien dans la transition milieu-attaque des Lions pour sa relation technique naissante avec Sadio Mané », commente Moustapha Sadio, journaliste et consultant.

wiwsport.com

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here