XALIMANEWS : Les joueurs présentés comme les cadres de l’équipe nationale du Sénégal, victorieuse dimanche de la Tanzanie (2-0), ont grandi en ’’valeur’’ et en ’’maturité’’, a indiqué à l’APS leur ancien entraineur, Alain Giresse. ‘’Oui, je peux le dire. Ils ont bien grandi et sur le plan individuel, ils ont pris de la valeur et de la maturité’’, a réagi le technicien français à une question de l’envoyé spécial de l’APS à la fin du match ayant opposé sa nouvelle équipe, la Tunise, à l’Angola et ayant été sanctionné par un nul (1-1).
‘’On voit qu’ils ont bien grandi, qu’ils jouent dans de grands clubs et leurs expressions individuelles et leur nouvelle dimension apportent beaucoup au collectif de l’équipe du Sénégal’’, a analysé Giresse qui a coaché le Sénégal entre 2013 et 2015. Leur valeur individuelle impacte forcément sur leur gestion des matchs et le Sénégal doit en profiter largement dans les futures compétitions, a indiqué l’ancien milieu de terrain français.
Plusieurs cadres actuels de la sélection du Sénégal à savoir Idrissa Gana Gueye (Everton, Angleterre), Cheikhou Kouyaté (Crystal Palace, Angleterre), Sadio Mané (Liverpool, Angleterre) et autres Lamine Gassama (Goztepe, Turquie) et Moussa Konaté (Amiens, France) ont joué leur première phase finale de CAN en 2015 sous sa direction.
Sur le début difficile des équipes considérées comme les grandes nations du football africain, Alain Giresse qui a dirigé le Gabon, le Mali et le Sénégal avant d’atterrir en Tunisie, estime que la notion de petites équipes doit être remise en question. ‘’Cette notion de petites nations doit être mise de côté et ce début de CAN l’a prouvé à suffisance’’, a fait observer le technicien en conférence de presse.
Aps

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here