XALIMANEWS- L’association de journalistes africains “Africa Football United” (AFU) a fait part de son objection contre la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de faire passer de 16 à 24 le nombre de participants à la phase finale de la CAN dès 2019.

Dans un communiqué publié à la fin d’une réunion tenue samedi dernier à Abidjan (Côte d’Ivoire), en marge des Jeux de la Francophonie, ces professionnels des médias disent être “contre la décision de la CAF qui [est passée] de façon unilatérale d’une CAN à 16 à une CAN à 24 nations avec effet immédiat”.

Ils estiment que cette mesure pourrait “déstabiliser les nations africaines déjà engagées dans la construction des infrastructures sportives pour les prochaines éditions” de la compétition africaine.

L’AFU dénonce par ailleurs “la surprenante disparition de la commission des médias” au sein de la CAF.

L’instance qui a prévu de tenir le 16 septembre à Dakar sa prochaine réunion, souhaite également “proposer aux instances internationales du football africain une rencontre entre les médias et elle, pour trouver une forme de collaboration entre les deux parties”.

L’”Africa United Football” se présente comme “un groupe de journalistes africains, qui se positionne autour des questions liées au développement du football africain en particulier”.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here