XALIMANEWS L’arrête du ministre de l’intérieur fixant à 10 millions de FCFA le cautionnement pour les scrutins départementaux et communaux « quel que soit le nombre de départements ou de communes où se présentera chacune des listes) divise la classe.
L’ancien porte du PDS Babacar Gaye a donné son avis sur le montant fixé et déclare: « Foin d’amalgame!

L’article premier de l’arrêté N° 016133 du 03 juillet 2019 fixant le montant de la caution pour les élections départementales et municipales du 1er décembre 2019, dispose:

« En application des articles L.243 et L.279 du code électoral, le montant de la caution en vue de la participation d’une part aux élections départementales et aux élections municipales, d’autre part, est fixée à 10 millions de francs Cfa, pour chaque type d’élection (élection des conseillers municipaux ou élection des conseillers départementaux) et par chaque liste (Benno Bokk Yakaar Sopi ak Pds….) quel que soit le nombre de communes ou de départements où la liste de candidats se présente. »

En clair, tout parti politique, toute coalition de partis politiques ou toute liste regroupant des personnalités indépendantes est tenu (e) de déposer à la Caisse des Dépôts et Consignations
10 millions pour présenter des candidats dans une commune ou dans l’ensemble des 526 communes et 10 millions pour présenter une liste de candidats dans un département ou dans l’ensemble des 45 départements.

Exemples:

  1. Benno Book Yakaar: 20 millions
  2. Coalition Wattu Sénégal: 20 millions
  3. Taxawu Sénégal: 20 millions
  4. And Defar Podor Kaffrine ou Médina; 10 millions même si c’est juste pour la commune er 10 millions pour le seul département.

C’est approximativement, 20 000 par commune et 220 000 par département selon ma toute petite compréhension. A vos avis! »

PID

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here