Ce que pensent Idrissa seck, Mor Ngom, Diagne Sy Mbengue de l’appel d’Al Amine

PARTAGER

2 Commentaires

  1. CHANGER OU PÉRIR !!!
    Il urge de promouvoir une nouvelle façon de faire la politique, reposant sur l’éthique et la connaissance des ‘’Textes Sacrés’’ (Thora, Évangile, Coran) qui sont une ‘’explication de toutes choses’’, et d’œuvrer donc pour un véritable partenariat entre le temporel et le spirituel (Cor. 16 : 89-90 – Les Abeilles – An-Nahl). Oui, l’implication des religieux dans la politique est plus que nécessaire pour l’agencement d’une cité juste, car c’est avant tout un problème de changement de comportement moral (Cor. 13 : 11 – Le Tonnerre – Ar-Ra’d). Et là, les hommes politiques laïcs ont véritablement montré leurs limites. Il urge donc de réformer la vision du monde que l’Occident nous a inculquée et imposée depuis plus d’un demi siècle – Une vision ‘’antéchristique’’ et donc ‘’borgne’’ ! Oui, nous devons fondamentalement revenir aux valeurs de notre noble religion – l’Islam, en l’occurrence, et qui ne sont guère différentes de celles prônées par les autres religions monothéistes (Christianisme et Judaïsme).
    Il est inadmissible que l’idéologie laïque (‘’anticléricale’’) que le colonisateur nous a laissée continue de prospérer dans notre pays, musulman à plus de 95%, alors que les religions ont vocation d’expliquer le monde (Cor. 6 : 154-157 – Les Bestiaux – Al-An’âm) ; cela est manifestement irrationnel et antidémocratique – car la démocratie, il faut le reconnaître, c’est essentiellement une affaire de rapports de forces (loi de la majorité), avec la garantie des droits fondamentaux pour les minorités – ce que garantit explicitement toutes les religions monothéistes. Et c’est dire qu’il faut nécessairement réformer notre Constitution, dans une perspective de ‘’dé- laïcisation’’ ; sinon, point d’émergence !!! Non ! Comment nos hommes politiques pourraient-ils réussir, en mettant Dieu entre parenthèses ?
    https://docs.google.com/document/d/18vHemkv-EB76jlNxUbz1isalwEWLo8GLslTQ2tGOAUI/edit?usp=sharing

  2. À votre dernière question, la réponse c’est: impossible. Même les plus grands savants scientifiques tel que Isaac Newton et tant d’autres n’ont pas mis Dieu ente parenthèses.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here